Le BAFA

Le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) est une formation accessible dès 17 ans.

Elle permet souvent aux jeunes un premier accès à l’emploi pour ceux désireux de travailler dans le champ de la jeunesse, de l’Education Populaire, voire du social.

Cette formation se compose de 3 étapes :

  • Une formation théorique de 8 jours
  • Un stage pratique en accueil collectif de mineurs de 14 jours minimum à réaliser en deux parties maximum
  • Un approfondissement ou une qualification théorique de 6 à 8 jours.

Le coût total de la formation peut aller de 700 € à 1200 €.

Ce projet de formation des jeunes correspond également à un besoin d’animateurs qualifiés sur l’ensemble du département. Les collectivités, que ce soit dans le rural ou en zone urbaine, sont confrontées à une difficulté de recrutement d’animateurs qualifiés pour répondre aux exigences réglementaires des accueils collectifs de mineurs (notamment pour les accueils périscolaires).

Actuellement, le conseil départemental propose 2 dispositifs pouvant répondre à ce besoin :

  • Le Cap’jeune individuel : les jeunes proposent un projet individuel qui peut être financé par le conseil départemental après passage en commission. Ce dispositif est largement utilisé par les jeunes pour financer leur BAFA alors que sa vocation première est de financer des projets et non une formation.
  • Le BAFA collectif : le conseil départemental finance 5 sessions théoriques de base du BAFA pour des jeunes issus d’un même territoire (une commune ou un ensemble de collectivités). Ces sessions de formation sont organisées en partenariats avec les collectivités. Ce dispositif est actuellement sous utilisé.

Proposition : le financement de l’ensemble du cursus BAFA (deux sessions théoriques) directement pour les jeunes selon des critères d’éligibilité en lien avec les collectivités. Les collectivités seront notamment chargées d’accueillir les jeunes en stages pratiques afin de leur permettre d’effectuer un cursus complet.